Léo Lagrange à la conquête du temps libre

1280
Publié le 31 Jan 2014

Être pacifiste et s’engager dès l’âge de 17 ans pour aller se battre au front pendant la Grande Guerre… être l’ami estimé de grands personnages comme Saint-Exupéry ou Malraux… militer pour les idées défendues par un certain Colonel De Gaulle alors que personne ne veut y croire… accepter de prendre la responsabilité d’un Ministère sans budget, le premier Sous-Secrétariat d’Etat aux Sports et aux Loisirs dans le gouvernement de Léon Blum en 1936, où tout est à créer, à inventer… défendre la liberté de la jeunesse jusqu’à faciliter la mixité et favoriser son esprit critique à un moment où elle est utilisée comme une arme de propagande… dénoncer dès 1936 le danger hitlérien et s’insurger contre les accords de Munich… donner aux hommes de toutes conditions la possibilité d’accéder aux loisirs, aux voyages, à la culture, au savoir… accompagner et provoquer, sur le plan national, l’épanouissement des associations laïques, renforçant ainsi l’idée même de démocratie, laisser après sa mort un héritage tel qu’il dépasse, et de loin, tout ce qui a pu être mis en œuvre de son vivant… c’est sans aucun doute être un homme hors du commun, un homme dont l’histoire, l’oeuvre et la mémoire se doivent d’être honorées: cet homme c’est Léo Lagrange…

Chaîne Etiquette