Tout savoir sur l’assurance rapatriement !

138
Publié le 25 Juin 2018

Souvent les assurances ne couvrent pas leurs assurés en dehors du territoire national. C’est pourquoi, lorsque vous réservez un voyage à l’étranger, il peut être utile de souscrire une assurance rapatriement, surtout si le pays étranger ne propose pas un environnement médical satisfaisant ou si ce dernier est trop coûteux.

Selon le code des assurances, les voyagistes sont tenus de proposer au moins une assurance avec la garantie assistance rapatriement, les clients étant libres ensuite de la souscrire ou non.

Les garanties prévues par une assurance rapatriement varient selon le contrat souscrit. Ces assurances couvrent au minimum :
– le transport,
– le rapatriement de l’assuré.

Le moyen de transport dépend de l’état de l’assuré et de la distance à parcourir pour rejoindre le lieu d’hospitalisation. Elle peut également prendre en charge les frais de recherche et de secours, la recherche et l’envoi de médicaments, les billets aller-retour et l’hébergement d’un proche ou encore l’accompagnement des enfants.

Avant de partir, vérifiez que votre destination est bien couverte par le contrat d’assurance rapatriement. De même, lisez bien votre contrat pour savoir quelles sont les garanties offertes et quel est le montant fixé pour chacune.

Le tarif d’une assurance rapatriement varie, pour un voyage, entre 5 et 100 euros pour une assurance individuelle, et 15 et 200 euros pour une assurance familiale.

Pensez également à vérifier vos différents contrats d’assurance (multirisques habitation, assurance de la carte bancaire, individuelle accident) ! Ils proposent souvent une garantie « assistance » prenant en charge les frais de rapatriement.

Pour mettre en jeu les garanties de son assurance rapatriement, il faut contacter le service d’assistance de la compagnie d’assurance auprès de laquelle le contrat a été souscrit. Les coordonnées figurent sur la carte d’assuré remise à la souscription du contrat. Il faut donc bien penser à noter les coordonnées de l’assureur et le numéro du contrat d’assistance avant de partir.

Chaîne