Facture d’eau anormale : que faire ?

98
Publié le 08 Avr 2020

Si vous constatez une anomalie à la réception de votre facture d’eau ou si une augmentation significative de votre consommation se produit, votre distributeur d’eau a pour obligation de vous en informer au plus tard, au moment de l’envoi de votre facture.

Pour ce qui est de la cause, il est possible que cela provienne d’une fuite. Cette dernière peut-être de 2 types : avant ou après compteur.

Dans le premier cas, cela signifie que la fuite relève de la responsabilité du distributeur d’eau. Les dépassements seront alors à sa charge. Dans le cas d’une fuite d’eau après compteur, c’est l’abonné qui est responsable.

Vous pouvez alors solliciter le plafonnement de la facture. Vous avez un mois à compter de l’information pour la faire réparer par un plombier.

Vous devez adresser votre demande de plafonnement au service de l’eau par courrier recommandé et joindre la facture attestant de la réparation de la fuite. La facture précise la date de la réparation et la localisation de la fuite. Seule la preuve que vous avez bien réparer la fuite, ouvre droit à un plafonnement.

Il correspond au double du montant de la consommation moyenne, celle-ci étant calculée sur les 3 dernières années. Si jamais vous n’avez pas été informé de l’anomalie par votre service d’eau, vous n’aurez pas à payer l’excédent de votre facture.

Enfin, si aucune fuite n’est apparente, vous pouvez adresser une demande au service d’eau pour demander de vérifier s’il ne s’agit pas d’un dysfonctionnement de votre compteur.

Si c’est le cas, vous n’aurez pas à payer la surconsommation d’eau. A l’inverse, si tout est en ordre, vous aurez à payer la vérification et la totalité de votre facture.

Quoi qu’il en soit, pour éviter les mauvaises surprises, pensez à vérifier régulièrement votre compteur et à couper l’arrivée d’eau lorsque vous partez pour plusieurs jours.

Chaîne